— Liens sponsorisés —
Persil Mask bonne venir à Sunburn

Persil Mask bonne venir à Sunburn

512
0

SHARE

Les coups de soleil l’un des problèmes de santé les plus courants, avec l’arrivée de l’été. En été, les experts ont rappelé que certains problèmes de peau plus facilement développer, la nécessité pour les coups de soleil de la peau à court terme comme à long terme indiquant que les divers dommages, et ont donné des informations sur le sujet.

Quelque chose qui ne ferait pas De Ombre

Pour éviter les coups de soleil du contact direct avec le soleil doit être évité et protecteur censé être utilisé. Cependant, la plupart des gens suivent cette règle et cela va provoquer des brûlures manifestent sous la forme de couleur ou une rougeur de la peau. Sunburn est parfois nécessaire en réponse d’urgence. Le traitement primaire, utilisez un écran solaire et l’exposition au soleil est de limiter le temps d’être plus de 20 minutes. Mauvais qui pensent que se prélasser à l’ombre sous un parasol. Sun continue si l’ombre. Par conséquent, il est essentiel de protéger vêtements que possible.

Consommez beaucoup d’eau

Sunburn devrait boire beaucoup d’eau va augmenter la perte d’eau de la peau quand il se produit. crèmes huileuses pour soulager la peau des produits tels que l’huile d’olive extra vierge doivent être appliquées. pansements humides doivent être répétés aussi souvent que analgésique. Il doit être fait référence à une unité d’urgence dans la participation de la surface commune.

Persil Masque contre Sunburn

Outre les experts recommandent assez bien des masques de coups de soleil le persil, il a donné une description de masque de persil persil … passer une demi-mixer, ajoutez 1 cuillère à soupe de yogourt et 1 tranche de citron. Appliquer le masque que vous avez préparé en frottant votre peau et laisser reposer pendant 45 minutes. 3 Vous pouvez appliquer ce masque sur votre peau tous les jours. En raison de l’acide dans le citron aidera à transmettre le contenu de ce masque vos taches.

— Liens sponsorisés —

LEAVE A REPLY